les Voyageurs de Rêve

Auteur Sujet: Anneau Unique, Journal de la Compagnie « Gardiens de Mirkwood »  (Lu 2299 fois)

En ligne Baaleinus

  • Membre des lVdR
  • Aquilifer
  • **
  • Messages: 228
Re : Anneau Unique, Journal de la Compagnie « Gardiens de Mirkwood »
« Réponse #60 le: 09 octobre 2020, 10:54:39 »
Pas vaguement ...ils sont complètement refais avec chirurgie réparatrice ...
Le Chant d'Odo arrive ...

En ligne Baaleinus

  • Membre des lVdR
  • Aquilifer
  • **
  • Messages: 228
Re : Anneau Unique, Journal de la Compagnie « Gardiens de Mirkwood »
« Réponse #61 le: 09 octobre 2020, 13:32:10 »
Le silence retomba dans le grand hall de Khazad dum. Des centaines de visages burinés par la mine et la guerre tournaient leur regard chargé de larmes vers la scène ou le Vieux Barde itinérant, rangeait ces instruments de musique. Certains se tiraient la barbe de détresse, d’autre s’empoignaient la chevelure à pleines mains. Les Nains étaient ainsi, étranges dans l’expression de leur émotions.
Puis, d’un coup, comme un seul Nain, un cri inarticulé surgit des centaines de gorges présentes. Des pics et des haches étaient brandit, des marteaux étaient frappés au sol. Le cri emplit le gigantesque hall, enflant à l’infini, courant dans chaque recoins, chaque veine et chaque faille de la citée Naine. On dit que la clameur était telle qu’elle fut entendu de Lorient à Gundabad.
Le chant qu’il leur conta est la Geste de Mountain Hall, une histoire écrite et chanté à l’origine par le légendaire Odo Chante foret, membre des Gardien de Mirkwood. En voici le final.

(A lire en écoutant l'instrumentale du chant des partisans)

Ami entends tu le vol noir des crébains sur nos plaines
Ami entends tu les cris sourds du pays qu’on enchaine
Ohé, forgerons, mineurs et paysans, c’est l’alarme
Ce soir l’Ennemi connaitra le prix du sang et des larmes
Montez de la mine, descendez des collines, compagnons,
Sortez de la paille les épées,  les haches de bataille, les arcs longs
Ohé les Gardiens, à vos armes et vos couteaux, tuez les vite,
Ohé Azumi, tes armes mordant dans les chairs, c’est la vie qui les quitte,
C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère
Il y a des pays ou les elfes au creux de leurs lits font des reves
Ici, nous, vois-tu, les Gardiens marchent, les Gardiens tuent mais jamais ne crèvent
Ici un Gardien sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il tabasse
Gardien, si tu tombes, un ami sort de l’ombre à ta place,
Demain du sang d’orque séchera au grand soleil sur nos routes
Chantez avec Odo, dans la nuit la liberté vous écoute.

Ce chant à été réalisé par Odo Chante foret à l’issu de l’affaire de Mountain Hall. On le rappelle, cette sombre histoire à commencé pour les célèbres Gardiens de Mirkwood avec des attaques de gobelin dans la communauté de Mountain Hall. Les légendaires héros des temps nouveaux ont traqués avec succès pendant des jours la piste des gobelins, pour finalement découvrir leur centre des opérations dans un infame marais putride.
Las, trahis par un lache, nos héros ont du repousser des vagues de centaines d’orques et gobelins montés sur Worg.
On dit que l’affrontement qui c’est déroulé à été d’une brutalité sans nom. On dit qu’Odo lui-meme combattait le corps percé de cents flèches, et qu’il n’eut la vie sauve que grace à son fidèle compagnon Pipou qui se sacrifia pour recevoir un coup fatal
On dit Que Doronveriel avait meme réussit à tirer plusieurs flèches meurtrières avant de succomber sous le nombre.
On dit que Waha est tombé en aidant ces compagnons, et voulant sauver son toutou Link, perforé de toute part (Waha, qui semble t il, avait quelque peu surpris ces camarades en révélant des facettes plus « barbares », limite féminine..Et une férocité au combat inhabituelle pour une heroine plus connue pour ces retraites face au danger légendaire)
Mais surtout, celle qui marqua au fer rouge l’histoire des Gardiens de Mirkwood fut Azumi, l’elfe sauvage Guerrière !! Alors que tous espoirs étaient foulés aux pieds par des hordes déferlantes, Azumi et ces lames firent barrage à l’host ennemi. Ce fut comme si une tempete de chair et d’aciers s’était levée sur le champ de bataille. Nul ne pouvait la toucher, et chaque frappe qu’Azumi faisait, voyait un ennemi tomber.
On dit que lorsque les derniers orques s’enfuirent de terreur, Azumi était assise sur une pile de corps haute comme deux Béornides
On ne parle pas d’Uthred dans cette bataille car, à ce moment, il était puni par sa maman, à Dale. Elle lui avait interdit d’aller jouer avec ces camarades, aussi rata t il cet exploit plus que légendaire.


En ligne Baaleinus

  • Membre des lVdR
  • Aquilifer
  • **
  • Messages: 228
Re : Anneau Unique, Journal de la Compagnie « Gardiens de Mirkwood »
« Réponse #62 le: 09 octobre 2020, 13:36:59 »
Voilà un compte-rendu historico_journalistique, comme demandé  8)

Hors ligne Kynan

  • Jean-Marie D.
  • Membre des lVdR
  • Prefet
  • ****
  • Messages: 549
Re : Anneau Unique, Journal de la Compagnie « Gardiens de Mirkwood »
« Réponse #63 le: 09 octobre 2020, 17:17:09 »
Ca tombe d’autant mieux que les Gardiens vont recevoir le renfort d’un Nain ;)

XP amplement mérité.
Je note que la realtion Odo->Azumi passe à l’adulatio.

Faut-il prévoir une descendance ?

Hors ligne Le Vagabond

  • Eric R!
  • Membre des lVdR
  • Aquilifer
  • **
  • Messages: 248
Le silence retomba dans le grand hall de Khazad dum. Des centaines de visages burinés par la mine et la guerre tournaient leur regard chargé de larmes vers la scène ou le Vieux Barde itinérant, rangeait ces instruments de musique. Certains se tiraient la barbe de détresse, d’autre s’empoignaient la chevelure à pleines mains. Les Nains étaient ainsi, étranges dans l’expression de leur émotions.
Puis, d’un coup, comme un seul Nain, un cri inarticulé surgit des centaines de gorges présentes. Des pics et des haches étaient brandit, des marteaux étaient frappés au sol. Le cri emplit le gigantesque hall, enflant à l’infini, courant dans chaque recoins, chaque veine et chaque faille de la citée Naine. On dit que la clameur était telle qu’elle fut entendu de Lorient à Gundabad.
Le chant qu’il leur conta est la Geste de Mountain Hall, une histoire écrite et chanté à l’origine par le légendaire Odo Chante foret, membre des Gardien de Mirkwood. En voici le final.

(A lire en écoutant l'instrumentale du chant des partisans)

Ami entends tu le vol noir des crébains sur nos plaines
Ami entends tu les cris sourds du pays qu’on enchaine
Ohé, forgerons, mineurs et paysans, c’est l’alarme
Ce soir l’Ennemi connaitra le prix du sang et des larmes
Montez de la mine, descendez des collines, compagnons,
Sortez de la paille les épées,  les haches de bataille, les arcs longs
Ohé les Gardiens, à vos armes et vos couteaux, tuez les vite,
Ohé Azumi, tes armes mordant dans les chairs, c’est la vie qui les quitte,
C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère
Il y a des pays ou les elfes au creux de leurs lits font des reves
Ici, nous, vois-tu, les Gardiens marchent, les Gardiens tuent mais jamais ne crèvent
Ici un Gardien sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il tabasse
Gardien, si tu tombes, un ami sort de l’ombre à ta place,
Demain du sang d’orque séchera au grand soleil sur nos routes
Chantez avec Odo, dans la nuit la liberté vous écoute.

Ce chant à été réalisé par Odo Chante foret à l’issu de l’affaire de Mountain Hall. On le rappelle, cette sombre histoire à commencé pour les célèbres Gardiens de Mirkwood avec des attaques de gobelin dans la communauté de Mountain Hall. Les légendaires héros des temps nouveaux ont traqués avec succès pendant des jours la piste des gobelins, pour finalement découvrir leur centre des opérations dans un infame marais putride.
Las, trahis par un lache, nos héros ont du repousser des vagues de centaines d’orques et gobelins montés sur Worg.
On dit que l’affrontement qui c’est déroulé à été d’une brutalité sans nom. On dit qu’Odo lui-meme combattait le corps percé de cents flèches, et qu’il n’eut la vie sauve que grace à son fidèle compagnon Pipou qui se sacrifia pour recevoir un coup fatal
On dit Que Doronveriel avait meme réussit à tirer plusieurs flèches meurtrières avant de succomber sous le nombre.
On dit que Waha est tombé en aidant ces compagnons, et voulant sauver son toutou Link, perforé de toute part (Waha, qui semble t il, avait quelque peu surpris ces camarades en révélant des facettes plus « barbares », limite féminine..Et une férocité au combat inhabituelle pour une heroine plus connue pour ces retraites face au danger légendaire)
Mais surtout, celle qui marqua au fer rouge l’histoire des Gardiens de Mirkwood fut Azumi, l’elfe sauvage Guerrière !! Alors que tous espoirs étaient foulés aux pieds par des hordes déferlantes, Azumi et ces lames firent barrage à l’host ennemi. Ce fut comme si une tempete de chair et d’aciers s’était levée sur le champ de bataille. Nul ne pouvait la toucher, et chaque frappe qu’Azumi faisait, voyait un ennemi tomber.
On dit que lorsque les derniers orques s’enfuirent de terreur, Azumi était assise sur une pile de corps haute comme deux Béornides
On ne parle pas d’Uthred dans cette bataille car, à ce moment, il était puni par sa maman, à Dale. Elle lui avait interdit d’aller jouer avec ces camarades, aussi rata t il cet exploit plus que légendaire.

Voici bien un récit apocryphe tel que l’on en trouve malheureusement dans les archives du Mal. Le récit met en avant Azumi dont l’existence est contestée par les elfes eux même. Il est dans l’exagération permanente qui dépasse les emphases dont nous gratifie souvent Oddo. Le poète n’est pas aussi délirant même quand il est sous le coup de l’hydromel ou de la bière. Et puis, cette phrase ridicule sur le Seigneur Uthred à la fin du récit signe la contrefaçon. Il est avéré que si il y avait un peu de concurrence entre les deux hommes, concurrence surement matinée d’un peu jalousie  de la part de Oddo pour son compagnon, jamais Oddo n’eut moqué son camarade de la sorte.

Alors qui ? On sait qu’en plus d’être un habile négociateur et un féroce bretteur, Uthred était fort bien de sa personne. Qui pour produire un texte d’une telle piètre qualité ? un amant éconduit ? Un mari cocu ? un soudard rabroué ? Peu importe, la contrefaçon est telle que nul esprit avisé peut se laisser prendre. Erudit ou simple lecteur, prend garde, le Mal s’insinue parfois dans les écrits.

Daïm l’Erudit, fils de Dwalin
That's what I do, I drink and I know things!

Hors ligne Wahacestmoi (Isabelle)

  • Membre des lVdR
  • Gladiateur
  • *
  • Messages: 29
  • Isabelle M
Re : Anneau Unique, Journal de la Compagnie « Gardiens de Mirkwood »
« Réponse #65 le: 12 octobre 2020, 21:12:59 »
Vous m avez tué ? :o :o :o :o :o :o :o

Hors ligne Le Vagabond

  • Eric R!
  • Membre des lVdR
  • Aquilifer
  • **
  • Messages: 248
Vous m avez tué ? :o :o :o :o :o :o :o

Non je pense qu'ils ont juste revé ta présence....
That's what I do, I drink and I know things!

Hors ligne Wahacestmoi (Isabelle)

  • Membre des lVdR
  • Gladiateur
  • *
  • Messages: 29
  • Isabelle M
Re : Anneau Unique, Journal de la Compagnie « Gardiens de Mirkwood »
« Réponse #67 le: 12 octobre 2020, 21:47:59 »
Ils ont plutot intérêt... Sinon je reviens avec des yeux bleu pour les hanter  >:(