Les Voyageurs du Rêve

Auteur Sujet: Dinocalypse Now  (Lu 1530 fois)

imaduyan

  • Invité
Dinocalypse Now
« le: 05 mai 2015, 12:50:39 »
bientôt, sur vos table de jdr.
On vas envoyer du lourd à spirit of the century.

https://www.youtube.com/watch?v=H-N5sAOxNng

imaduyan

  • Invité
Re : Dinocalypse Now
« Réponse #1 le: 05 août 2015, 08:55:25 »
Lorsque le Century Club est appelé à empêcher la assassinat de Franklin Delano Roosevelt, c'est juste un travaille de routine.
Mais ce qu'ils découvrent met pas seulement le président, mais le monde entier en danger.
Avec une invasion de dinosaures psychiques sur Manhattan et au-delà, les Centurions sont la pour sauver l'humanité de extinction!


imaduyan

  • Invité
Re : Dinocalypse Now
« Réponse #2 le: 14 septembre 2015, 07:49:04 »
dommage que personne n'est venue le vendredi 11 septembre.

C'est une aventure que j'ai écrit de met main d'après un livre du même nom;

Vous vous dites peut être le  "ah mais des jeux pulps, j'ai déja xy...." ou encore  "Bof moi le pulp....". Et une chose est sure, tel que le "genre" pulp est présenté, a base de gorilles mutants et de simili-super-héros.
Le fait est que SotC inclu bien un background dans cette veine, mais il est a prendre comme un cadre large plutôt qu'un "univers" de ceux qu'on trouve dans les livres de JDR. Car "le Pulp" (ou plutôt les pulps"), c'est bien plus que ce à quoi il est réduit aujourd'hui (surtout en france et dans le JDR en particulier).

Pour commencer, comme vous le savez tous, l'expression "pulp" désigne ces magazines bons marché du début du XXème siecle dans lequels fleurissait la culture populaire...celle la même qui aujourd'hui est devenu la base du JDR. On trouve en effet dans les plups bien plus que des nouvelles surannées ("kitch") ou grotesques.

A titre d'exemple  Lovecraft n'a jamais été publié de son vivant que dans la revue Weird Tales. Clark Ashton Smith, son plus proche équivalent cosmique aussi. Le troisieme pole du triangle lovecraftien, Howard, y publiait aussi Conan ...la liste est longue. Le capitaine future, alias capitaine Flam, parait aussi dans les pulps. Indiana Jones et Star wars y puisent directement leurs racines. Asimov, Bradbury, Matheson, Bloch et bien d'autres y font leur premières armes, sans compter tous ces auteurs géniaux qui sont injustement tombés dans l'oubli...

Alors revenons à Spirit of the Century. Méchants théatraux, singes mutants, pourquoi pas, mais au service de l'émerveillement, avec souvent quelques interrogations sur l'homme et ce siècle que nous quittons (façon "twilight zone").

Fin voilà tous ça pour dire que c'est pas pour vous dire que j'aime ce genre.
« Modifié: 14 septembre 2015, 08:50:49 par imaduyan »

imaduyan

  • Invité
Re : Dinocalypse Now
« Réponse #3 le: 14 septembre 2015, 09:39:22 »
FATE est un système qui vise à permettre, à encadrer et à faciliter la narration. Il ne cherche pas à émuler une réalité, mais à émuler une certaine forme de narration et de fiction. Ainsi, dans un roman, l’armure ne présente d’intérêt que lorsqu’elle sauve le héros, lorsqu’elle le gêne ou, éventuellement, lorsqu’elle le distingue de la foule qui l’entoure. L’auteur d’un roman ne passe pas son temps à rappeler l’existence d’une armure qui n’aurait pas un impact sur la narration.

C’est cette logique qui est reprise et mise en avant dans FATE :

-Il ne sert à rien de savoir si l’on est rapide ou fort si cela n’a pas un impact direct sur l’histoire que l’on raconte. Les caractéristiques qui font doublons avec les compétences sont donc inutiles. Pour plus de simplicité, les créateurs du système ont donc fait le choix d’une liste unique d’outils d’interaction, nommés Compétences, et qui sont toutes utilisées de la même façon.

-Les spécificités des personnages ne jouent que quand elles ont un impact sur l’histoire, que ce soit en nuisant au personnage ou, au contraire, en l’aidant à réaliser une action. C’est pour cette raison que les Aspects doivent être activés et ne produisent pas leurs effets systématiquement. Ainsi, si un personnage est “l’Homme le plus fort du monde”, cette qualité ne sera mise en avant que lorsque le joueur le souhaitera ou lorsque le meneur jugera que cet aspect conduit à un rebondissement non souhaité (mais accepté) par le joueur.

-Les personnages disposent de capacités sortant de la norme. Ils sont les héros (ou les vilains) de l’histoire. Ils sont donc capables de prouesses qui les distingueront du reste des protagonistes des histoires.

Ainsi un personnage de FATE est défini par trois séries d’outils :

-Ses Compétences, qui déterminent ses capacités physiques et intellectuelles, ce qu’il est ou a appris à faire

-Ses Aspects, qui vont définir le personnage et l’inscrire dans la narration à venir

-Ses Prouesses, qui représentent ses qualités particulières qui le distingue des autres personnes.
en claire,

bah oui fate n'est pas fait pour optimisé un perso, fate propose de créé un personnage qui seras au centre de l'histoire.
« Modifié: 14 septembre 2015, 09:55:35 par imaduyan »

imaduyan

  • Invité
Re : Dinocalypse Now
« Réponse #4 le: 14 septembre 2015, 09:41:54 »
fin voilà j'ai tenté d’expliquer et de présenté se que je fait.
Ça peut paraître compliqué au premiers abord, mais en faite c'est simple mais ce n'est pas simpliste.
C'est un outil qui permet d'avoir une narration partager entre mj et joueurs sans gêner le scénario.

C'est différent oui, mais ludique et fun.

tout ça pour dire de pas hésité à essayer, en espèrent vous avoir éclairé.

ps: je prend beaucoup de temps pour présenté se que je fait, merci pour votre lecture et indulgence
« Modifié: 14 septembre 2015, 10:21:38 par imaduyan »